novembre 19, 2019

Mali : les législatives reportées sine die

Le gouvernement malien a prolongé mercredi 24 octobre le mandat des députés actuels jusqu’en juin 2019 et abrogé le décret qui convoque le collège électoral, sans préciser de nouvelle date pour les législatives.
Le conseil des ministres a adopté le projet de loi autorisant la prorogation du mandat des députés maliens, dans un communiqué daté du mercredi 24 octobre. La décision fait suite à l’avis favorable émis le 12 octobre par la cour constitutionnelle, qui autorise la prolongation du mandat des députés élus en 2013 jusqu’en juin 2019.La cour a justifié son arrêt au nom d’un « caractère de force majeure» que posent les difficultés qui entravent l’organisation des législatives et insisté sur « la nécessité d’assurer le fonctionnement régulier de l’assemblé nationale» jusqu’aux prochaines élections. « Cette prorogation permettra d’apporter des solutions aux difficultés juridiques et techniques constatées dans l’organisation de l’élection des députés à l’Assemblé Nationale », explique le communiqué. Initialement prévues le 28 octobre pour le premier tour et le 18 novembre pour le second, les législatives avaient déjà été reportées d’un mois par le gouvernement. Une décision qui avait rencontré peu de résistance au sein de la classe politique.
Source : jeune Afrique